L’odeur de l’autre

Date : 13 03 2018
Horaire : 16 h 30 - 18 h 30
Lieu : DIEULEFIT-SANTE
Intervenant(s) : Michel HOLEMAN

« L’odeur de l’autre peut éveiller le désir parce qu'elle s'insinue en nous malgré nous, et révèle l'intimité d'un corps sans pour autant le livrer tout entier. La respiration de l'odeur est alors propice à l'éclosion du désir amoureux, car il s'agit d'un plaisir innocent qui n'est pas inhibé d'emblée par la crainte d'être importun et intrusif, comme peut l'être un regard concupiscent ou une main aventureuse ».

(Chantal Jaquet, professeure de philosophie à la Sorbonne)

Peut-on parler de la chimie des sentiments ? Faut-il sentir bon pour séduire ? Les odeurs corporelles, souvent incriminées dans les modes de séduction, le sont-elles à juste titre, constituent-elles des phéromones ? …

Bon nombre de ces questions seront abordées à l'aune des avancées scientifiques récentes.

Quelques ouvrages pour approfondir

Ø V.Bizzozero, L’univers des odeurs, 1997, Ed.Georg

Ø J.C.Ellena, journal d’un parfumeur, 2011, Ed. Sabin-Espieser

Ø H.Hatt, La chimie de l’amour, 2008, Ed.Biblis

Ø A.Holley, Eloge de l’odorat, 1999, Ed. Odile Jacob

Ø C.Jaquet, Philosophie de l’odorat, 2010, Ed. PUF

Ø P.Lardelier, A fleur de peau, corps, odeurs et parfums, 2003, Ed. Belin

Ø A.Le Guerer, Les pouvoirs de l’odeur, 1998, Ed. Odile Jacob

Ø Odeurs, l’essence d’un sens, 1987, Ed. Autrement

Ø Odeurs, Terrain 47, 2006, Ed. MSH

Ø E.Roudnitska, Le parfum, 1980, Ed. Que sais-je ?

Ø S.Stoleru, Un cerveau nommé désir, 2016, Ed.Odile Jacob

Ø R.Salesse, Faut-il sentir bon pour séduire, 2015 , Ed. Quae