La musique du XXème siècle (4ème partie)

Date : 17 01 2017
Horaire : 16 h 30 - 18 h 30
Lieu : Espace Pré-Texte
Intervenant(s) : Jean-Pierre MOUGIN

Cinq "inclassables" pour cette dernière partie, et cinq compositeurs "chéris" du conférencier.

Trois Français "importants" :

Maurice OHANA (1914-1992) : "Les grandes leçons de musique, ce ne sont pas les musiciens qui me les ont données. Je les ai reçues concrètement de la mer, du vent, de la pluie sur les arbres et de la lumière, ou encore de la contemplation de certains paysages que je recherche parce qu'ils ont l'air d'appartenir plus à la création du monde qu'à nos contrées civilisées."

Olivier GREIF (1950-2000) : "Un jour viendra – je ne serai plus de ce monde – où ma musique vous submergera de son évidence."

Thierry ESCAICH (né en 1965) : compositeur, organiste et improvisateur, il est une figure unique de la scène musicale contemporaine et l’un des représentants majeurs de la nouvelle génération de compositeurs français. Les trois aspects de son art sont indissociables, ce qui lui permet mêler dans ses concerts création, improvisation et interprétation dans les combinaisons les plus diverses. Son écriture trouve sa source aussi bien dans le plain-chant grégorien que chez Brahms, Bartók ou Messiaen.

Bien que considéré comme le "successeur" de Béla BARTÓK, György LIGETI (1923-2006), roumain, hongrois, allemand, autrichien, nous laisse une œuvre aussi immense que variée.

Et, enfin, une femme, Russe d'origine Tatare, grande continuatrice de l'esthétique de Chostakovitch et compositeur vivant majeur : Sofia GUBAÏDULINA (née en 1931) ; de plain-pied dans la "grande" tradition musicale, elle nous offre une œuvre d'une époustouflante originalité.

Maurice OHANA  maurice-ohana    Olivier GREIF  olivier-greif

Thierry ESCAICH  thierry-escaich   György LIGETI     gyorgy-ligeti

Sofia GUBAÏDULINA sofia-gubaidulina