« Un Institut en Egypte, un Site, des Fouilles, un Trésor Oublié »

Date : 08 10 2015
Horaire : 16:30 - 18:30
Lieu : Dieulefit Santé
Intervenant(s) : Alain LECLERC

palais-mouniraUne première partie consacrée à l’Ifao avec la projection d’un  film :

L'Ifao (Institut français d'archéologie orientale) fut créé en 1880. Son siège se trouve dans le palais Mounira, ancienne princesse égyptienne, au Caire.

Le but de l'Ifao est l'étude des différentes civilisations égyptiennes : de l'époque pré-dynastique, des époques pharaoniques, copte et jusqu'à la période arabo-islamique. Près de 5000 ans d'histoire.

Sa principale activité de terrain est l'archéologie mais également les études épigraphiques de grands temples tels Dendara, Esna, Kom Ombo, Edfou. 

Les fouilles archéologiques proprement dites se situent à Guiza, Saqqara, Louqsor et d'autres sites en Haute Égypte, dans les oasis du Fayoum, de Kharga, de Dakhla, de Baharya et dans le Sinaï.

Le palais Mounira abrite différents services : l'administration générale, une bibliothèque et ses cent mille ouvrages, une imprimerie, un service photographique, de dessin, de céramologie, de topographie et un laboratoire de restauration doté d'un système de datation par le carbone14.

 

Et un exposé :

Chronologie de l'histoire égyptienne. Principales dynasties, pharaons ayant marqué l'histoire, domination perse puis macédonienne, arrivée du monothéisme puis conquête arabe. Déchiffrement des hiéroglyphes par Champollion.

 

Une deuxième partie consacrée à un site et à des fouilles avec un autre  film :

Au sud de l'oasis de Kharga, le site de Douch-Ayn Manawir nous offre une forteresse en briques crues bâtie sur une colline qui abrite un temple. Dans cette forteresse une étrange découverte, celle d'un trésor oublié (?). 

Dans la plaine les fouilleurs dégagent des qanats (système hydraulique) qui fournissaient en eau les cultures environnantes.

Une prospection est faite dans les alentours du site afin de répertorier les sites antiques.

Un archéologue nous fait parcourir un secteur d'habitats en cours de fouilles.

Un égyptologue nous livre sa lecture d'un texte écrit sur un ostracon (les ostraca sont des écrits faits sur des tessons de poterie ou encore sur pierre).